Strabisme or not strabisme ?

Publié le par Maman Breizhou et sa Poupette

Strabisme or not strabisme ?

Poupette semble avoir un strabisme depuis la naissance. En effet, depuis qu'elle est née, on voit bien qu'elle a un œil qui dit m#rde crotte à l'autre, parfois... Son médecin m’avait dit d’attendre ses 9 mois pour voir comment ça évoluait et ensuite de prendre rendez-vous. A chaque rendez-vous le médecin notait ce strabisme convergent, nounou le voyait aussi, je n'étais donc pas folle Poupette était peut-être bien touchée par le strabisme alors que ce n'est qu'un tout petit bébé.

Prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste

Début août, je me suis dit qu’il serait bon d’anticiper la prise de rendez-vous car cet œil déviant ne semblait pas s’arranger. J’appelle quelques ophtalmologistes, tous fermés jusqu'au 25 août…

Je rappelle donc le 25 août : « On ne prend pas de nouveaux patients » (mon ophtalmologiste ne prend même pas de nouveaux patients faisant partis de la famille de ses patients, un drame...) « Délai d’attente d’un an »… grrr…

J’ai donc appelé l’hôpital pour voir. Et là, j’ai un rendez-vous pour début octobre, après la visite des 9 mois de Poupette. Bon, les rendez-vous pour ces cas là sont tous le mercredi en début d'après-midi (Heu... Mais c'est l'heure de la sieste et moi, je travaille à cette heure là... Tant pis, je prends ma demi-journée).

J’avais un peu peur que Poupette ait droit à des lunettes (bouhou un bébé de 9 mois avec des lunettes) alors j'ai tapé dans Google "bébé lunettes de vue" et j'ai regardé les images. Je suis alors tombée sur un article de La vie des triplés datant de 2010, http://www.laviedestriples.com/2010/04/30/test-bebe-vision/, qui m'a rassuré.

Les préparatifs pour aller au rendez-vous

La veille au soir, mon cerveau bouillone, il ne faut pas que j'oublie quelque chose. Je vérifie la convocation... Mais... Ce n'est pas à l'hôpital que je pensais ! Il me semblait bien avoir appelé l'hôpital où j'ai accouché mais je suis à l'autre partie de l'hôpital, pas au même endroit mais c'est le CHU quand même... Ca m'a chamboulée ! Ben oui, ça changeait un peu ma route ^^

Pas grave, on continue la check list... Ordonnance du médecin (oui l'hôpital a besoin d'une ordonnance...), carte vitale et carte de mutuelle complémentaire, livret de famille, carnet de santé (qui n'a pas servi), couches, lingettes et goûter en prévention du temps passé sur place. Une fois couchée, mince, j'ai oublié de préparer la poussette (oui cet hôpital est grand je ne vais pas me balader avec Poupette à bras... Ce que je pensais faire pour l'autre...) et des jouets pour occuper Poupette. J'y pense tellement fort que le matin je n'oublie pas.

J'avoue, j'étais plus stressée par le planning avant d'être au rendez-vous que pour le rendez-vous en lui-même. Aller au travail pour 9h puis en partir assez vite à 12h pour filer chez nounou récupérer Poupette, prendre la route pour l'hôpital (petite route, 4 voies, rocade, ville), trouver le parking P4 indiqué sur la convocation, retrouver l'accueil de l'hôpital qui est immense (c'est un hôpital universitaire) pour aller au bureau des entrées, le tout en étant à l'heure au rendez-vous au 7éme étage.

La veille, Poupette a craqué pour ses siestes... 30 min le matin, 30 min l'après-midi et 15 min en fin d'après-midi. En plus elle s'est endormie à 20h15 et s'est bien réveillée à 6h15... Du coup, petit stress supplémentaire, dans quel état va-t-elle être au rendez-vous sachant qu'il est sur l'heure de la sieste de l'après-midi ?

Et pour couronner le tout, le mercredi matin il pleut à verse... Me voilà en train de m'imaginer courir sous la pluie en poussant Poupette dans sa poussette bâchée (dis ces quelques mots très vite pour voir ;) ).

Le rendez-vous à l'hôpital pour voir un ophtalmologiste

Mercredi, je passe donc prendre Poupette chez nounou à 12h30 et en route pour l'hôpital.

Il a arrêté de pleuvoir quand je suis partie du boulot (et grand soleil), Poupette a dormi 2h15 le matin chez nounou et était donc en pleine forme quand je suis arrivée la chercher, je n'ai pas eu de bouchons sur la route pour aller à l'hôpital donc on est vite arrivé, j'ai vite trouvé le parking P4 et ai vite trouvé une place libre (à cette heure là on dirait qu'il y a moins de monde), j'ai trouvé facilement l'accueil de l'hôpital et le bureau des entrées. Il était 13h et quelques. Large !!! :)

Jai été prise tout de suite au bureau des entrées pour faire l'admission de Poupette qui a bien fait sourire la secrétaire ("Mais qu'elle est sage !" Et oui, ma Poupette ne chouine pas et fait des sourires à tout le monde en se marrant) et à 13h15 j'attendais que l'ascenseur arrive pour nous monter au 7éme étage (sur 9).

Arrivées à bon port, nous voilà à attendre un peu auprès du secretariat ophtalmologique car c'est notre premier rendez-vous avec le docteur. A 13h25 nous sommes dans la salle d'attente. Et là, retard... Une autre maman et sa fille arrive à leur tour. J'entends la mère faire répéter par coeur dans un ordre précis plusieurs mots à sa fille. Maison, bonhomme, oiseau... Au départ je pense à un jeu et après je me demande si ce ne sont pas les dessins qu'on va demander de déchiffrer à la petite fille pour son test de vision. Mais, le but du test étant de vérifier si l'enfant voit bien, à quoi cela servirait de faire apprendre l'ordre des dessins par coeur pour ne pas que l'enfant se trompe ? Bref, on vient les chercher avant nous.

Le test de Bébé vision

Vers 13h50, une jeune médecin (ou une interne je ne sais pas) vient nous chercher pour aller passer le test du bébé vision. Mais la salle est occupée (il n'en ont qu'une) et donc nous attendons dans le couloir. La médecin orthoptiste commence donc les examens là, fait regarder un crayon à Poupette en le bougeant de droite à gauche puis d'avant en arrière pour la faire loucher. Elle me demande s'il y a des problèmes de strabisme dans la famille, oui Papa Breizhou en a eu un au collège mais ça s'est remis avec le port de lunettes de vue quelques temps. La salle se libère (c'est la maman qui est arrivée après moi et partie avant moi de la salle d'attente qui en sort...) et nous continuons les tests.

Elle montre à Poupette une balle qu'elle fait aller de gauche à droite sur support puis nous nous installons devant une sorte de grand carton avec un trou rectangulaire au milieu. Nous nous asseyons avec Poupette d'un côté et la médecin de l'autre. Là, elle cache le trou avec des cartes de Bébé Vision Tropique (des panneaux avec des motifs circulaires concentriques sur le côté du panneau et un petit trou au centre) et regarde le comportement des yeux de Poupette à travers le petit trou et quand elle enlève le panneau avec un coup les motifs à droite et un coup à gauche.

Cet article d'Ophtalmo.net présente très bien le bébé vision.

Ensuite elle refait le coup du crayons.

Elle m'indique que Poupette a les yeux qui convergent bien (ses yeux vont bien vers l'intérieur, en gros elle arrive à bien loucher et ensuite ça revient bien). Tant mieux car moi j'ai un problème de convergence justement qui entraîne une fatigue visuelle avec une vision qui parfois se dédouble ^^

Une fois ces tests finis, elle m'indique que le médecin ophtalmologue va venir ausculter Poupette (Ah bon c'est pas fini ?) pour bien poser le diagnostic. Mais pour le moment, elle n'a pas décelé de strabisme. En plus, elle me dit que Poupette a une forme de paupière qui peut donner l'impression d'un strabisme.

Nous repartons donc dans la salle d'attente. Le médecin (un homme plus âgés) vient nous chercher après une courte attente comparée à la première. Là, les tests sont moins sympas et Poupette fatigue. ll faut que nous tenions la tête de Poupette pour qu'elle la garde droite et arrête de la bouger de droite à gauche et elle n'aime pas ça. La fatigue se fait sentir. Il passe une sorte de casque avec des lunettes et une lumière type lampe frontal (en gros on dirait un explorateur), baisse la lumière de la pièce et regarde un à un les yeux de Poupette en lui collant la lumière dans l'oeil. Elle aime moyen... Puis il l'a fait encore regardé un crayon (z'aime bien les crayons ces spécialistes, j'y avait eu droit quand j'ai fait de la rééducation orthoptique pour ma convergence ^^). C'est un peu long, il ressort plusieurs fois cherché des trucs, ramène une médecin (ou une interne je ne sais pas) et lui demande d'aller chercher un appareil photo pour prendre les yeux de Poupette en photo. Pour quoi faire ? A cause du verdict.

Verdict : Poupette a un épicanthus très accentué. Un épi quoi ?

Ce n'est pas un strabisme, c'est la faute de l'épicanthus

Définition de sante-medecine.net : L'épicanthus désigne un léger repli cutané, de forme semi-lunaire, situé à l'angle interne de l'oeil sur le « point lacrymal ». Il s'étend de la paupière supérieure au bord du nez. L'épicanthus est notamment à l'origine des yeux bridés chez les personnes d'origine asiatique ou celles souffrant de pathologies telles que la trisomie 21 ou le syndrome d'alcoolisation foetale. Il est dans certains cas suffisamment développé pour gêner la vision et peut alors être opéré par chirurgie ophtalmique.

Heu... Poupette n'est pas asiatique. La trisomie 21 ? Pourtant non... Le syndrome d'alcoolisation foetale ? Nan mais et puis quoi encore, je n'ai trempé mes lèvres qu'une fois... ok deux fois... dans un verre de vin en 9 mois ! Bon en même temps, le médecin n'a rien dit de plus donc j'imagine qu'il n'envisage pas une chirurgie, ouf :)

Donc en fait, à cause de cet épicanthus accentué, cela donne l'impression d'un strabisme alors que ce n'en est pas un. Ah ! C'est ce que l'orthoptiste a dit juste avant, tu sais, la forme de la paupière de Poupette !

Mais le médecin nous indique que parfois cela cache quand même un strabisme (flûte alors) et qu'on ne le décèle pas parce qu'on s'arrête au diagnostic de cet épicanthus. Du coup, on a le droit de revenir en janvier pour un contrôle.

Il voulait donc prendre en photo les yeux de Poupette, sûrement pour en faire un cas d'école (rappelle toi c'est un hôpital universitaire). Mais l'appareil est introuvable... Ils finissent par le trouver, nous nous rendons dans la salle, mais l'appareil n'a plus de batterie. Alors ils prennent la caméra pour voir, mais elle n'a plus de batterie non plus (mdr...). Du coup, nous repartons. Mais un jeune médecin (ou un interne) nous court après, ça y est, il a branché la batterie ! Nous retraversons à nouveau le couloir (et tu le sais que les couloirs d'un hôpital sont longs...), entrons dans la salle et voyons ce médecin galérer avec l'appareil. Le fil n'est pas assez long, Poupette étant bien réinstallée dans sa poussette il ne veut pas la déranger et pousse donc le matériel pour que j'amène la poussette au plus près. Et là... il n'arrive pas à faire fonctionner l'appareil (non mais lol...).

Au revoir hôpital

Il est 15h, nous voilà donc enfin libérées. On s'arrête au secrétariat ophtalmologique pour prendre rendez-vosu en janvier mais non, il est trop tôt, ils n'auront les planning que début décembre si tout va bien. Alors nous partons vers les ascenseurs.

Tu as déjà remarqué comme il est difficile de prendre un ascenseur à l'hôpital quand tu n'es ni au rez de chaussé ni au dernier étage ? L'attente est longue... Même s'il y a plusieurs ascenseurs, tu as l'impression qu'aucun ne sera jamais pour toi. Là, ils montaient tous. Le premier qui passe et qui continue de monter, je laisse, comme les autres personnes. Le deuxième je me dis mince, il finira bien par redescendre ! Et puis nous étions déjà au 7ème donc il n'y avait plus beaucoup de monde à monter jusqu'au 9ème, il y avait ainsi de la place pour moi et surtout pour Poupette dans sa poussette de compèt. D'autres m'ont d'ailleurs suivi (ils ont aimé ma blagounette sur le fait que l'ascenseur finira bien par redescendre car non, je ne l'ai pas pensé tout bas ^^). Mais que la descente est longue !!! On n'en finit pas de s'arrêter à presque tous les étages pour que des gens descendent et montent dans l'ascenseur. Interminable !

Enfin bref, me voilà quand même rassurée :)

Pochain épisode en janvier !

Publié dans santé

Commenter cet article

spidermaman 15/10/2014 21:22

Bon, bah, janvier alors !

Maman Breizhou et sa Poupette 15/10/2014 21:23

Voilà...