The poupette rébellion

Publié le par Maman Breizhou

The poupette rébellion

La rébellion d'un enfant de 2 ans...

Moi, Poupette, 2 ans, revendique mon avis. Je décide de ce que je veux et ne veux pas, je décide de ce que je veux manger ou pas. Moi, Poupette, 2 ans, suis une personne à part entière, une grande fille qui prend ses propres décisions.

Nous y voilà, Poupette se rebelle. Encore. C'est par phase, mais bon sang que ces phases sont chiantes !

Ce week-end, Poupette a refusé de manger le midi et le soir et a refusé de faire la sieste.

Le refus de manger à 2 ans

Le biberon le matin et le goûter pas de problème mais le plat du midi ou la purée du soir, oulala !

Son dernier truc : "è pas bon". Nan mais genre... Que les petits pots du commerce ne soient pas bons, je suis assez d'accord ils manquent parfois d'assaisonnement ou de goût. Mais certains sont plutôt bons. Mais là...

Samedi midi : croissant au jambon fromage. Elle aime ça, elle en a déjà mangé. Plus de 30 minutes à table pour avaler le croissant ! Avec recrachage de morceaux de jambon et de fromage. Genre... Dire que la dernière fois elle s'en était goinfré. Pourtant j'ai mangé en même temps qu'elle, me disant qu'elle m'imiterait.

Samedi soir : purée maison. Sans en avoir pris une bouchée : "è pas bon !" et la voilà qui redescend de sa chaise... Bizarre, la dernière fois tu l'as bien mangé cette purée ! Alors je l'ai prise sur les genoux et elle a mangé (en recrachant plusieurs bouchées). Quelle comédienne...

Dimanche midi : cake maison (courgettes rappées, œuf, parmesan, mozzarella, poulet) fait avec amour le matin même (moi qui adooooooooooore cuisiner... joke). "è pas bon !"... Pas taper pas taper... "Comment ça c'est pas bon ?!!! C'est du fait maison !!! Je me suis cassé le luc pour te faire un cake maison avec pleins de bonnes choses et tu oses me dire que c'est pas bon ??!!!" me suis-je dit dans ma tête... J'ai donc pris une part et ai mangé avec elle. Évidemment, le morceau dans ma fourchette passait un peu mieux que les morceaux dans son assiette (et évidemment c'était la même chose). Mais elle a quand même recraché les morceaux de poulet et même parfois le fromage (qu'elle adore pourtant; mais cuit avec d'autres aliments ne doit pas lui convenir).

Dimanche soir : même purée que la veille. Même scénario...

Bref, Poupette fait la difficile.

Le refus de faire la sieste à 2 ans

Nous y revoilà, encore des soucis de sieste ! Sachez que je ne la couche pas pour être tranquille mais parce qu'elle a besoin de cette sieste (les yeux gonflés, les bâillements et le frottage d’œils sont de bons signes de fatigue en général) et que chez la nounou, une fois couchée elle s'endort très rapidement pour 2 à 3h de sieste.

Mais voilà, à la maison, pas moyen qu'elle s'endorme. Et que je papote, et que j'appelle pour ceci ou cela, et que je fais tomber mon doudou par terre et que je ne peux pas le récupérer parce que j'ai des barreaux, et que je finis par pigner... Bref, deux jours où Poupette n'a pas fait de sieste.

Samedi elle n'a pas hurlé donc on l'a laissé un peu au lit (elle se repose quand même) mais on a finit par aller la récupérer quand elle a commencé à s'énerver.

Mais dimanche... Elle a finit par faire tomber doudou donc a pleuré pour qu'on vienne le lui redonner et là, le drame. Je lui rends doudou et elle se jette en arrière pour se laisser tomber dans le lit. Sauf qu'elle n'était pas dans le sens de la longueur du lit et s'est donc pris les barreaux. Et pour la calmer... Pas moyen, elle ne voulait plus rester au lit. Alors je l'ai prise avec moi dans mon lit et ai tenté de faire dodo avec elle. Moi pas de soucis, j'ai bien somnoler et parfois même me suis un peu endormie. Mais Poupette ? Que d'al, elle jouait, papotait, se tournait dans tous les sens, s'asseyait... Bref, elle n'a pas dormi.

Alors il y a peut être une poussée de dents qui la chatouille car de la fièvre jeudi en fin de journée, des joues rouges et le nez crassou. Elle nous a déjà fait le coup de ne pas faire la sieste à cause de ça. On verra le week-end prochain...

En revanche, pas de problème pour s'endormir le soir (ou parfois elle papote un peu) et elle nous fait de très bonnes nuits. On ne va pas se plaindre non plus ;)

A côté de ça, elle a quand même été mimi et nous étonne toujours de jours en jours :)

Et vous, vous faites quoi et comment quand cette phase là est là ?

Publié dans vie quotidienne, repas, sommeil

Commenter cet article

NG 12/05/2016 13:48

J'ai lu un article quelque part au sujet "enfant difficil quand maman est là". Il y est dit qu'il n'y a qu'une seule personne avec qui les enfants peuvent reelement se détendre, c'est maman. Toute la semaine, avec nounou ou à la crèche ils essaient de suivre les regles et uniquement avec leurs meres, ils se sentient libres. Donc, les rebeillons ou caprises, chacun les appel à sa façon, en realité ce sont les moment de decompression. Qui sait? nous aussi, sans aucune raison on peut être difficil :-)

Madame Hérisson 19/01/2016 12:49

La sieste, c'est un jour sur 2 le week-end (et elle dort très bien chez la nounou la semaine) et depuis les vacances de Noël, j'appréhende beaucoup car elle a la fâcheuse tendance à mettre la main dans sa couche pleine et surpriiiiiise quand je vais la chercher pour la réveiller : y en a partout !
Quant au repas, c'est l'enfer, elle peut très bien dévorer un plat et ne pas y toucher le lendemain ou encore, ne manger que sur mes genoux... Bref, on voit au jour le jour et si c'est la crise, hop, au lit !

Maman Breizhou 19/01/2016 12:51

Finalement c'est quand même rassurant, c'est partout pareil ^^

Cyrielle 18/01/2016 12:30

La même à la maison pour la nourriture. Elle nous fait de ses crises... Parfois je la force à goûter et elle veut bien manger. Il n'y a qu'un seul petit pot qu'elle tolère manger, madame est sélective ;-) c'est vraiment la galère. Par contre comme toi, les goûters et les bib' ça passe tout seul ! Et pourtant elle a faim, quand on cède et qu'on lui donne un fruit elle l'avale tout entier... Vivement que je retrouve mon bébé goûte à tout ! Je croise les doigts pour les siestes ça se passe bien pour le moment, pourvu que ça dure.

Maman Breizhou 18/01/2016 13:14

Après il y a la solution "Tu ne veux pas manger ? C'est que tu n'as pas faim. Ok on sort de table". Mais il faut tenir et ne rien lui donner à manger avant le prochain repas. On l'a fait deux/trois fois ça marchait plutôt bien mais parfois je n'ai pas le cœur de ne rien lui donner et surtout je n'ai pas envie le soir de l'entendre hurler dans son lit parce que finalement madame mangerait bien quelque chose mais qu'il ne faut surtout pas céder quand on fait cette technique...