Pendant ce temps-là, ailleurs dans le monde...

Publié le par Maman Breizhou et sa Poupette

Pendant ce temps-là, ailleurs dans le monde...

Ce qui est arrivé le 7 janvier et les jours qui ont suivi est horrible. J'en parlais ici http://www.maman-breizhou.com/ma-peine-est-immense-mon-etre-est-meurtri, j'ai été émue aux larmes, remplie d'un sentiment profond de tristesse. C'est un des attentats les plus meurtriers en France depuis des années.

Mais plaçons nous au niveau mondial quelques instants... Ce n'est pas l'attentat le plus meurtrier dans le monde.

Nous sommes aveugles, peut-être un peu égoïstes. Nous nous levons quand on touche à notre pays et à notre liberté, mais que fait-on pour les autres où c'est la guerre tous les jours ? Des gens se font massacrer tous les jours dans le monde... Des enfants sont recrutés pour se faire exploser dans les foules... Les gens meurent par centaines... La mort non naturelle est partout.

Le mouvement de solidarité des français dimanche (et les jours qui ont suivi l'attentat) a été spectaculaire, magnifique. Nous étions unis face à un même ennemi, les terroristes.

Des personnalités et politiques du monde entier se sont joins à nous. Schwarzi s'est même abonné à Charlie Heddo ^^

Perso je ne lisais pas Charlie Hebdo avant, je vais tenter d'acheter celui du 14 janvier (si je le trouve...) par solidarité et pour le lire au moins une fois mais je ne vais pas m'abonner. Pourquoi ? Parce que je n'aime pas forcément les dessins présents. Je n'ai rien contre, c'est bien entendu de l'humour, mais ils ne me font pas forcément rires. Je n'achetais pas Charlie Hebdo avant et je ne l'achèterai pas plus maintenant. Même si je condamne ce qui est arrivé ce n'est pas en m'abonnant que je vais montrer que je ne cautionne pas ce qui s'est passé.

Les politiques en guerre les uns contre les autres se sont ralliés le temps d'une journée. Mais ils vont se retaper dessus dans peu de temps...

Le peuple français a mis de côté le temps de quelques jours ses problèmes personnels, ses revendications, pour faire front. Et demain ? Demain, on va se retaper dessus. Parce ce qu'on est comme ça. Parce que ça va finir par passer et on s'en souviendra en lisant les livres d'Histoire de nos enfants.

Si nous ouvrions les yeux et faisions front ensemble régulièrement pour se soulever contre tous les attentats du monde entier... Mais est-ce vraiment possible ?

Si nous nous aimions entre nous blancs, noirs, jaunes... chrétiens, juifs, musulmans... français, arabes, palestiniens... Si on pouvait s'entendre et se respecter peu importe notre couleur, notre pays d'origine et notre religion... Ça, pourquoi ne serait-ce pas possible ?

Si les politiques traquaient vraiment ces monstres (au lieu de payer des rançons pour les otages, ce qui permet aux terroristes d'avoir de l'argent pour s'équiper, même si on ne veut pas que nos otages meurent, si on paye pour les libérer combien d'autres meurent après ? C'est un cercle vicieux...), si au lieu de les "punir sévèrement" on les traquait sans relâche pour ensuite les faire souffrir ? La fille de mon patron a fait cette réflexion suite au message de notre Président quand il a dit qu'on punirait sévèrement les coupables : "Mais moi quand je fais une bêtise je suis puni sévèrement, alors que eux ce qu'ils ont fait c'est pire".

Bon là pour le coup ils sont morts...

Et franchement, même si ces terroristes sont morts, ils ont bien réussi leur coup. Le but premier à mon avis n'était pas de tuer ces gens. C'était de nous monter les uns contre les autres. Oui nous nous sommes réunis tous ensemble pour protester mais à côté de ça, des lieux de culte musulmans ont été attaqués alors que ce ne sont pas des musulmans qui ont tués ces gens. Les juifs français veulent même repartir en Israël...

Qu'allons-nous faire pour que nos enfants ne laissent pas faire ces atrocités sans rien dire ?

C'est une bonne question. Poupette est trop jeune encore pour savoir ce qui se passe. Mais je lui expliquerai plus tard, pas juste l'attentat de Charlie Hebdo (et de l'Hyper Casher ne l'oublions pas, et de la policière qui venait juste pour un accident de la route...) mais de tout ce qui se passe partout dans le monde.

Quand j'entends que des enfants dans leur classe répondent à ce qui s'est passé que "C'est bien fait", "C'est normal qu'on se venge quand on se fait insulter par un dessin", j'ai peur.

J'aimerai apprendre à Poupette la tolérance, le partage, l'amour d'autrui, le respect, le courage de ses opinions.

Mais il faudra aussi que je lui apprenne à ne pas se laisser influencer, à ne pas se laisser faire si on lui répond que ce qu'elle dit c'est n'importe quoi, que telle ou telle religion est meilleure qu'une autre, que c'est bien de se venger quand on est pas d'accord avec quelqu'un.

Je lui parlerai de toutes les religions et de leurs grandes lignes directrices communes, même si nous sommes athées. Et si elle veut se convertir à l'une d'elle, je ne l'en empêcherais pas.

Liberté, égalité, fraternité ne sont-ils pas les mots phares de notre pays ? Pourquoi alors tous les français et ceux qui se revendiquent français ne les appliquent pas ?

Vous vous êtes levés dimanche pour Charlie, vous lèverez-vous pour eux ?

Un article plein de bon sens sur le phénomène Je suis Charlie : http://leblogalupus.com/2015/01/09/je-ne-suis-pas-charlie-par-bruno-bertez/

ps : le dessin n'est pas de moi

Publié dans réflexion

Commenter cet article

Bernieshoot 14/01/2015 07:02

Oui le monde et ses horreurs ont continué, cette fillette de 10 ans ...
tu as raison de vouloir enseigner la critique constructive a ta fille et avec ce dialogue elle sera sur de bons rails.

Maman Breizhou et sa Poupette 14/01/2015 09:11

J'espère...