Et le deuxième, c'est pour quand ?

Publié le par Maman Breizhou

Et le deuxième, c'est pour quand ?

Attention, article sketch humoristique (je préfère préciser)

Et le deuxième, c'est pour quand ?

Dites moi tout, quand est-ce qu'on vous a sorti cette phrase pour la première fois ?

Moi, c'était à la maternité, dans ma chambre d'hôpital alors que je venais d'accoucher à peine 24h avant.
Non mais sérieux, vous me posez vraiment la question, là, maintenant, alors que je viens juste d'accoucher du premier ? Ou c'est une petite blagounette que vous faites à chaque primipare qui vient juste de découvrir la joie de la parentalité ?
Alors le deuxième, pas tout de suite, ça c'est sûr.
Et à l'instant T j'ai même envie de répondre JAMAIS !!!
Vite, la prescription pour la pilule !

Ensuite, on m'a reposé la question, Poupette n'avait pas un an.

Et le deuxième, c'est pour quand ?

Yo, calmos ! T'as vu ma tronche ? J'ai l'air d'avoir envie de remettre ça ?
Franchement, avant de poser la question, regarder un peu la personne. A-t-elle l'air fatiguée ? Se plaint-elle ? Que vous raconte-t-elle sur sa vie avec un enfant ?
Prenez la température avant de poser la question.
Mieux, ne la posez pas !
Attendez que la personne vous en parle, peut-être même qu'elle vous glissera un petit "c'est tellement le bonheur qu'on envisage de s'y remettre au plus vite" ou un "je pense ne plus jamais faire d'enfant, celui là me suffit" (devinez de quel bord je suis).

Puis après les un an de Poupette, la question s'est transformée...

Il faudrait penser à lui faire un petit frère (ou une petite sœur) à Poupette, il est temps !

Heu... Pardon ? Il est temps de quoi ? Faire un petit frère ou une petite sœur POUR Poupette ? C'est pas pour soi qu'on fait des enfants ? Mais pourquoi je ferai un deuxième POUR Poupette ?

  • Ben pour qu'elle ait un copain avec qui jouer
  • Pour qu'elle n'ait pas besoin de vous pour jouer
  • Parce que les enfants uniques sont malheureux (je demande à l'assemblée des lecteurs et particulièrement aux enfants uniques s'ils ont été malheureux ?)
  • Parce que les enfants uniques sont capricieux
  • Parce que deux minimum c'est bien
  • Parce qu'avec un deuxième elle ne s'ennuiera pas...

Whaaaaaaattttt ?

Alors en fait on fait des deuxièmes et des troisièmes etc... pour que le premier ne s'ennuie pas ? C'est donc ça la raison...
Je croyais bêtement qu'on faisait des enfants parce qu'on en avait envie, parce qu'on était sûr de pouvoir tous les combler d'amour tout ça tout ça et parce que physiquement et mentalement on s'en sentait capable... Je suis naïve ^^

Ok, je vais donc mettre le deuxième en route parce qu'il faut faire un deuxième.

  • Je vais retomber enceinte et me retaper les 9 mois de grossesse parce qu'il faut et espérer que ça se passe aussi bien que pour Poupette.
  • Je vais me retaper l'accouchement et espérer que ça se passe aussi bien que pour Poupette.
  • Je vais espérer que cette fois j'aurai une chambre simple à la maternité.
  • Je vais espérer que le deuxième sera aussi cool que Poupette pour les nuits et qu'une fois couché pour le gros dodo, il dorme aussi bien que Poupette (parce que dormir c'est la vie).
  • Je vais espérer que le deuxième sera aussi cool que Poupette et que lui non plus ne fera pas de RGO.
  • Je vais espérer que le deuxième ait la santé de Poupette car elle a rarement été malade (seulement deux journées enfant malade en presque 2 ans, pas mal).
  • Je vais espérer que...

Et si je n'avais pas envie d'avoir un deuxième parce que le premier me suffit ?

Vous n'avez pas peur vous les gens qui posez ces questions qu'on fasse un deuxième juste du coup pour que le premier ne soit pas tout seul, qu'on ne s'écoute donc pas et qu'on le vive très mal parce qu'à la base on n'en voulait pas de ce deuxième ? Est-ce qu'inconsciemment ça ne vas pas se répercuter sur ce deuxième et que comme les enfants sont des éponges il sera infernale car pas voulu pour les bonnes raisons ?
Ne vaut-il mieux pas faire un deuxième seulement si les parents en ont vraiment envie pour eux ?

Avant d'avoir Poupette j'étais catégorique, je ne voulais qu'un enfant (et encore je pense que j'aurais pu vivre quelques années de plus sans enfant).
Après quelques mois avec Poupette j'étais encore plus catégorique, je ne voulais qu'un enfant.
Quand Poupette a commencé à marcher et à devenir un peu autonome (après ses 1 an), je ne voulais toujours qu'un enfant.
Et puis j'ai des amies qui ont eu des bébés.
Et j'ai trouvé ça tout mimi les bébés car ma Poupette devient maintenant une petite fille et n'est plus un tout petit bébé.
Alors je me suis dit qu'il n'y a que les c#ns qui ne changent pas d'avis.
Je commence à être moins catégorique sur le fait que je n'aurais pas de deuxième.
Mais je repense à toutes mes espérances citées plus haut et je me dit que tant que j'espèrerais tout ça, je ne serai pas prête à avoir un deuxième.
On dit bien que chaque enfant est différent. Sachant que Poupette n'a vraiment pas été chiante par rapport à tout ce que je peux entendre, combien ais-je de pourcentage de (mal)chance d'avoir un bébé relou ?

On reparle du deuxième quand Poupette aura 3/4 ans ?

Et si le deuxième est encore une fille, on va me demander quand est-ce que je m'y remets pour faire un garçon ?

Publié dans maman, jedeviensdingue

Commenter cet article

Tacha 16/10/2015 13:54

Coucou,
C'est vrai que c'est assez fatigant quand les gens nous posent régulièrement cette question. Pour ma part, j'ai toujours voulu avoir deux enfants, mais pas d'un âge très rapproché. Du coup, quand mon fils Nathanaël a eu 1 an et qu'on me disait que je devrais lui faire une petite sœur, je leur répondais que ça allait attendre encore quelques années. Au final, lorsque mon garçon a eu 4 ans, j’ai effectivement eu un autre bébé, une fille qui s'appelle Marina. Bien entendu, on ne doit pas faire des petits uniquement pour qu'ils accompagnent le premier.

Maman Breizhou 17/10/2015 20:10

Et l'écart là entre les deux ça le fait ?

maman de la Bouille 14/10/2015 14:26

Mais qu'elle me fatigue cette question!!!!! En quoi ça regarde qui que ça soit quand on aura envie ou pas de faire un 2eme?!!!! Du coup maintenant quand on me pose la question, soit je réponds qu'on est déjà bien assez nombreux sur la planète, soit je demande à la personne qui me pose la question si c'est elle qui viendra à la maison gérer les nuits, les bib, les couches, et payer la nounou. J'ai fini d'être gentille et polie avec les gens indiscrets!

Maman Breizhou 14/10/2015 15:49

Énorme tes réparties !!! J'adore !!! Je garde en mémoire ;)
On peut aussi répondre "non merci je ne ferai pas un chômeur de plus" ^^

babybbyandcie 14/10/2015 13:37

C'est souvent comme ça mais chez nous non, pas de question comme celle là, heureusement mais quand j'annonce que je revends les vêtements, ou bien que je donne des jouets (ou les jettes car trop abîmé) on me dit "quoi ? Mais vous ne voulez pas un deuxième ? Avec un deuxième c'est mieux, comme ça elle ne s'ennuira pas et puis peu d'écart c'est encore mieux, 3ans c'est pas mal mais moins c'est encore mieux" etc, etc...Ouai mais personnellement j'ai encore des dizaines d'heures de sommeils en retard (et elle ne fait toujours pas ses nuits), que je commence à peine à être organisé dans ma maison et ailleurs, que de toute les manières possible nous n'avons aucunement les moyens financier, matériel et spacieux pour accueillir un second enfant. Pas que nous n'en voulons qu'un car Monsieur veut un garçon coûte que coûte mais il n'est pas prêt et je le suis encore MOINS ! même si l'envie me tourne souvent la tête, je ne me sens pas encore assez solide pour avoir un deuxième, alors on a jusqu'à nos 30 ans avant de se décider (oui on s'est fixé une date limite de production XD) mais là, on va d'abord faire bien avec elle, avant de remettre le couvert.

Maman Breizhou 14/10/2015 14:01

Ah moi je garde les vêtements de Poupette encore quelques années au cas où ^^ (je suis préventive, on ne sait jamais je pourrais changer d'avis).
J'adore ces réflexions, 3 ans d'écart c'est bien je l'avais oublié celui là :)
C'est ça, il faut être solide pour avoir un ou plusieurs enfants.

Aurore 14/10/2015 13:37

Bonjour , j ai eu un frere lorsque j avais 15 ans donc je me considère avoir etait élève comme enfant unique . Je n ai jamais etait malheureuse on capricieuse ni égoïste ... 15 ajd de différence c est sympa comme ça je me rappel des nuits ... Lol a 27 ans tjrs pas d enfants de prévu! J ai deux lapines ça compte non? Et non on ne fait pas un enfant pour le premier mais pour soit ! Plus tard il demandera pas à ses parents si il peut se casser à l autre bout du monde pour élever des pingouins? Donc cette décision n appartient pas au premier enfant ni à personne d autre que les parents d ailleurs!

Maman Breizhou 14/10/2015 13:46

Ravie de lire que tu as été enfant unique et que tu ne t'en plains pas :)
Pour tes lapines, tu as eu la deuxième pour ne pas que la première s'ennuie ? ;)