Avant d'avoir un bébé, j'avais très peur de la grossesse

Publié le par Maman Breizhou et sa Poupette

Avant d'être enceinte

J'ai mis un peu de temps à me décider avant d'arrêter la pilule. Avoir un enfant, on en parlait avec Jules. Lui, il en voulait un depuis longtemps, moi je n'étais pas prête, tant psychologiquement que dans ma vie active. Et puis hey, c'est pas lui qui allait être enceinte, voir son corps changer, être malade, ne plus pouvoir manger tout ce qu'il veut...

Avant d'avoir peur d'avoir un enfant, j'avais surtout peur d'être enceinte. Je disais toujours "J'en veux un tout chaud sorti du four" ^^. L'adoption ne m'aurait pas fait peur (il y a tant d'enfants orphelins qui ont besoin de parents...) mais évidemment il ne nous aurait pas ressemblé (Jules : "Mais j'en veux un à moi, qui me ressemble !" - "Evidemment mon chéri, moi aussi"). Mais j'avais tellement peur de ces 9 mois et surtout, surtout... du jour de l'accouchement, de l'accouchement en lui même. Je m'en faisait une idée terrible. Même des 9 mois de grossesse, j'imaginais le pire...

  • que je passerais mon temps à vomir
  • que j'aurais mal au ventre
  • que je prendrais plein de kilos que je ne reperdrais pas
  • que je finirais alitée (mon dieu ça c'était la pire de mes peurs, moi qui suis super active entre mon travail, une association pour qui je travaille aussi et une autre dont je suis bénévole et où j'avais pas mal de responsabilités, je ne voulais surtout pas finir clouée au lit...)

Bref, je n'étais pas prête. Et puis Jules voulait avoir son enfant avant 30 ans, et cela commençait à approcher bien trop vite... Alors un jour je me suis décidée à arrêter la pilule, parce que je voulais quand même avoir un enfant (et avant mes 30 ans aussi) et puis parce qu'on s'aime et que c'est la suite logique de notre amour. C'était en août 2012...

Mais je ne me suis pas acharnée pour tomber enceinte. On a pas fait de câlins sous la couette plus souvent qu'avant, je n'ai pas calculé les meilleurs jours pour mon ovulation, je ne me suis pas allongée sur le dos les jambes en l'air après l'acte (si si je vous jure on m'a dit de faire ça ^^), je n'y ai tout simplement pas pensé. Tomber enceinte ? Ca arrivera quand ça arrivera.

Et ça a finit par arriver fin mars 2013. Nous avons donc mis 8 mois à concevoir. En même temps, même si je le voulais cet enfant, je n'étais quand même toujours pas très prête aux 9 mois qui m'attendaient...

Les 9 mois de grossesse

Ces 9 mois de sont dans l'ensemble très bien passés. J'ai tellement imaginé le pire que je ne pouvais pas être déçue. Je n'ai pas été malade (j'ai juste eu une tendinite 4 mois avant la fin, embêtant, mais pas non plus si terrible), je n'ai pas vomi une seule fois, oui j'ai pris des kilos mais je ne suis pas devenue une baleine et surtout, je n'ai pas été alitée. J'ai tenu bon jusqu'au bout ! A 2 mois d'accoucher j'étais encore partie en vadrouille pour un congrès de mon association (clopin clopant à cause de ma tendinite mais sinon en pleine forme ^^). Bon ok là j'ai peu être un peu abusé de mes capacités, j'étais bien fatiguée après.

Même si je n'ai pas spécialement aimé être enceinte (non, toutes les femmes n'aiment pas forcément avoir un gros bidon où ça bouge à l'intérieur), ça n'a pas été les 9 mois terribles que je m'étais imaginé. Déjà dans mon ventre, Poupette était un super bébé.

C'est pendant les dernières semaines, quand j'ai été en congé maternité, que je me suis vraiment trouvée face à la réalité : je vais avoir un enfant ça y est c'est sur je ne peux plus revenir en arrière...

  • est-ce que je vais être une bonne mère
  • comment je vais m'organiser avec un bébé en plus dans mon emploi du temps
  • est-ce qu'il va me laisser dormir un peu, qu'il ne va pas pleurer tout le temps
  • est-ce qu'il sera en bonne santé
  • j'espère qu'il n'aura pas de tache de naissance
  • Jules va-t-il m'aider comme promis
  • ...
Avant d'avoir un bébé, j'avais très peur de la grossesse

L'accouchement

Et la date de l'accouchement approchait... et à même finie par arriver dis donc, en avance (de 4 jours)...

J'ai vraiment flippé. Au départ les contractions c'était de la gnognotte. Mais plus bébé voulait sortir... Ah, magique péridurale ! J'avais peur de la péridurale (j'ai un peu peur des aiguilles), mais franchement plus j'attendais pour l'avoir et plus je la voulais. Elle est passée niquel. Et puis je n'avais qu'une envie, en finir avec ça. Quand il a été temps de pousser, ça n'a plus été long.

Et quand ils ont mis Poupette sur moi, j'ai fondu en larmes de bonheur.

Si vous avez raté l'article où je décris cette journée, c'est par ici

Bébé est là

Point le temps d'avoir des peurs, il faut maintenant agir. Toutes les peurs que j'ai pu avoir m'ont semblé dérisoires. C'est tellement le bonheur d'avoir un enfant. Je ne pensais pas avoir l'instinct maternel et pensais que je resterais détachée. Pff... j'ai du mal à m'en séparer de ma Poupette :) Je n'imagine même pas partir un week-end sans elle.

Et j'ai appris à faire des choix, on ne peut plus tout faire quand on est maman (et on est fatigué aussi donc trop de sorties ce n'est plus possible...). Avant, entre mon travail et mes deux asso, j'avais pas mal de réunions après les heures de travail, parfois 2 dans la même semaine. Maintenant je fais des choix, je relâche un peu la pression que j'avais avec tout ça. C'est fou comme avoir un enfant vous change.

Je ne m'embête plus avec ce qui me prend la tête, j'ai bien assez à faire à la maison !

Et puis j'ai une chance inouïe, ma Poupette est super calme, joueuse, caline et ne pleure que quand ça ne va pas (j'ai faim, j'ai chaud, j'ai froid, je m'ennuie, je veux dormir, j'ai mal aux dents...). Le bonheur.

Maintenant, j'ai les même peurs que toutes les mamans je pense car on veut que tout aille bien pour notre enfant.

Toi qui a peur d'être enceinte, peur d'avoir un enfant

Lance-toi ! Je ne pense pas qu'on puisse avoir plus peur que moi de tout ça. Miss angoissée et stressée, c'est moi ! Et tout se passe bien. Bon d'accord, angoissée et stressée, forcément quand Poupette ne va pas bien, je ne vais pas bien et ça peut prendre de sacrés proportions. Jules a intérêt d'être dans le coin pour prendre le relai si je ne veux pas m'effondrer devant bébé (c'est un sacré job d'être maman).

Ok, j'ai aussi eu de la chance pendant ma grossesse que tout ce soit bien passé.

Ca s'est tellement bien passé que je me demande si je recommencerai car finalement, j'ai toujours ces peurs au fond de moi pour les 9 mois de grossesse, après tout chaque grossesse et chaque enfant est différent. Et si cette fois-ci ça se passait mal et que je sois malade, alitée, etc... ? Et puis une fois là, est-ce que ce bébé sera comme ma Poupette ou sera-t-il un petit monstre qui pleure tout le temps ?

J'applaudis les mamans qui ont des enfants comme ça qui pleurent non stop parce que moi j'ai déjà du mal quand elle pleure un peu (quand elle n'arrive pas à dormir, quand je l'habille et qu'elle n'aime pas le passage des bras...) alors si c'était tout le temps... J'ai des nerfs qui sont très sensibles, et puis j'ai tellement mal aux tripes quand elle pleure...

Par contre une chose est sûre, je n'ai plus peur de l'accouchement en lui même. C'est toujours ça en moins sur ma liste ;)

Publié dans maman

Commenter cet article

Beaute Laurianne 29/09/2015 15:24

Je viens de tomber sur ton article qui m'a comme rassurée ! Je m'explique , mon copain a 28 ans, moi 23 ans, ca va bientôt faire 4 ans qu'on est ensemble. Tous les 2 on est en CDi, et on vit ensemble depuis 3 ans. Je travaille dans l'entreprise familliale, j'ai des responsabilités, je suis acharnée, passionnée. Mais ce n'est pas un métier facile, et je dois "subir" les humeurs des autres membres de la famille quand ça ne va pas ! De plus je suis de nature angoissée et stressés ! Mais vraiment beaucoup : crise d'angoisse et tout ! Mon copain veut un enfant, lui se sent près depuis pas mal de temps, ce qui bloque c'est moi ! J'ai peur, je suis TOTALEMENT effrayée, je ne veux absolument pas quitter l'entreprise de peur qu'il se passe un truc (en vacances je suis souvent fourrée au boulot), j'ai peur qu'on se sépare, j'ai peur que tout se passe mal .... Je me renseigne sur ses peurs, le déclic, ... J'ai envie d'avoir un enfant, mais je suis bloquée par ses peurs ... je ne sais pas quoi faire ! Je me renseigne sur internet, mais je ne trouve pas de réponses. Mais ton témoignage me "conforte", car autour de moi, toutes celles qui sont mamans voulaient à tout prix un enfant, et moi non pas tout de suite ... Enfin bon je t'ai raconté ma vie là ^^ , tout ca pour dire, merci pour cet article !

Maman Breizhou 29/09/2015 16:41

De rien, je suis contente que cet article serve ! Et bizarrement ce n'est pas parce que j'ai eu un enfant que je n'ai plus peur d'en avoir un autre

Madame Grenouille 30/06/2014 16:16

Merci pour cet article : ) en effet, on a toutes des angoisses plus ou moins grandes par rapport à cette aventure! pour ma part c'est l'attente de notre petite Grenouille qui a levé ces angoisses (13 mois qui nous ont paru bien longs). Bon maintenant je flippes pour l'accouchement, mais heureusement des témoignages comme le tien rassurent un peu!

Maman Breizhou et sa Poupette 30/06/2014 22:20

Contente de contribuer à te rassurer :)